bel Air Max dress

Et en plus des Pitch, il y aura des ficelles à faire tourner, car Jason Kidd sait qu’il mourra sportivement si ses anciens ne rentrent pas leurs trois points. Entre Novak, Mirza Teletovic et Jason Terry, la moyenne d’âge est peut-être de 254 ans mais les pourcentages en carrière sont fabuleux, ce qui pourra permettre à des félins comme Giannis Antetokounmpo ou Jabari Parker de profiter des espaces créés par leur menace. Tout ce qu’on souhaite cependant pour Steve, c’est qu’il puisse jouer toute la saison et terminer sa carrière dans la région de son coeur, car après avoir évolué sous 9 maillots différents en 10 saison, un peu de stabilité ne ferait pas le plus grand mal. Et quand on sait que la fin de carrière arrivera rapidement pour cette gâchette exceptionnelle, autant la ponctuer d’un dernier tour de stade devant les siens, à faire péter la ceinture sur chaque bombe rentrée de huit mètres.

On peut féliciter le management des Bucks pour avoir retenu leur leçon. Il y a deux ans, Zaza Pachulia et Jared Dudley veillaient à ce que tout le monde se brosse les dents. L’an passé, il n’y avait pas de véritable vétéran pour encadrer les petits. Cette fois, Novak et ses potes pourront gérer l’ouverture de la crèche avec assurance.Vous vous souvenez de lui ? Mais si, forcément. Le cousin de Stephon Marbury, l’étoile new-yorkaise au lycée Abraham Lincoln, il est toujours sur deux jambes et il a même prévu de livrer quelques pizzas pour la rentrée.

La dernière fois qu’on l’avait vu sur le circuit NBA, ce n’était pas si lointain que cela. Certes, on en a l’impression car son impact y était fantomatique et ses grandes soirées n’ont plus eu lieu chez l’Oncle Sam, mais c’était durant la saison 2014-15 que le Thunder avait offert sa chance à l’ex-star de la Grosse Pomme, celui qui aurait dû propulser les Blazers à un tout autre niveau en étant sélectionné par Portland lors de la Draft 2004. Malheureusement, on connaît trop bien l’histoire de Seb qui n’arrivera jamais à réellement s’imposer, tout en enchaînant les bourdes extra-sportives. Après avoir validé la case chinoise il y a trois ans, Telfair avait donc réussi à se réinsérer dans la Grande Ligue avecune pige de 16 matchs pour OKC, seulement la conclusion était déjà connue d’avance. Derrière, ce fût le silence complet offert par les 30 franchises de la NBA, les Chinois faisant de nouveaux appels de phare pour que leur dynamite revienne faire la teuf.