konkurs Air Max

C’est l’événement sportif le plus attendu aux Etats-Unis puisqu’il clôture la saison NFL 2014 de football américain le 1er février prochain à Glendale (Arizona) au University of Phoenix Stadium. En cet honneur, et étant l’outfitter officiel de l’événement, Nike a imaginé une Air Trainer 3 aux reflets bruns et motifs graphiques.Cette « Super Bowl 2015 » mixe les couleurs et les matières avec du suède brun sur l’upper et du rose « Hot Lava » sur le renfort en caoutchouc du talon. Le swoosh est noir comme une partie de la semelle intermédiaire et le détail brodé sur la languette. On retrouve des motifs graphiques dans les tons bleus et violets au niveau de la doublure.La Nike Air Trainer 3 QS « Super Bowl 2015 » sera disponible le 22 janvier prochain chez les revendeurs Nike dont Oneness.

Que les amateurs de peaux exotiques se rassurent, la tendance n’est pas prête de s’essouffler! La marque au Swoosh remet de nouveau les écailles à l’honneur, en revisitant un modèle phare né en 1987, la Nike Air Python. Issue du croisement entre la Nike Air Jordan 2 et la Air Force 2, cette nouvelle édition se compose de matériaux premium, avec une empeigne associant cuir blanc et empiècements effet peau de serpent dans les tons beige et marron. La sneaker repose sur une semelle blanche frappée de l’inscription « AIR »à l’arrière.La Nike air Python Sail/Black est d’ores et déjà disponible sur le e-shop de Nike, au prix de 130 euros.

Décidément, 2015 s’annonce comme étant l’année des pois pour Nike. On retrouvait déjà le motif, peut-être de manière plus discret car fondu dans la masse florale, sur les vêtements et sneakers de la collaboration entre la marque au swoosh et Liberty London puis ensuite, plus récemment, sur la Nike SB Zoom Stefan Janoski.Aujourd’hui, il s’affiche seul sur les sneakers Nike et notamment sur la dernière Cortez Classic pour femmes qui profite de cette nouveauté pour se montrer. La paire est quasiment entièrement noire, avec un cuir texturé sur la majeure partie du pied et lisse à certains endroits comme le talon et les orteils. Pour contraster avec ce look monochrome, Nike a ajouté sa touche de « Polka Dot » sur le swoosh et sur le patch à l’arrière du pied. Des pois blancs sur un fond gris clair assorti à la semelle elle aussi bicolore.