Nike Air Max classic bw

On se souvient du prof qui offrait des Air Jordan, Air Max et des Reebok Classics à ses élèves. C’est tout un autre concept mais tout aussi original qui nous vient de la police de Flint dans le Michigan aux USA. Elle a procédé à une vente de sneakers qui avaient été saisies au préalable. Ce sont des paires d’Air Jordan, d’Air Max ou encore d’Air Force 1 qui ont été vendues dans la journée du 28 avril en association avec Repocast, spécialiste des enchères en ligne. Au total, la police de Flint avait mis à disposition plus de 250 paires de sneakers. Un véritable engouement a alors envahi les sneakers addicts qui ont pu récupérer des paires rares comme les Nike Kevin Durant VII pour seulement 105 dollars (soit 95 euros).

C’est la première fois que Repocast organisait une telle vente de sneakers. Anthony Russo, manager général de la firme de Flint n’a pas caché sa joie. « C’est fun de tremper dans quelque chose comme ça », a t-il confié à mlive.com. La police, elle, n’a pas commenté d’où proviennent les sneakers saisies. La somme récoltée par la vente sera au bénéfice du commissariat de Flint. Les paires de sneakers ont juste le désavantage d’avoir été portées. Mais lorsque l’on voit les photos, on constate très peu d’usure sur les différentes chaussures. En une journée, toutes les paires disponibles ont trouvé preneur. Hommes, femmes, petits et grands, il y en avait pour tout le monde. Une sorte de foire à la sneaker en ligne, bien que certaines paires comme la Air Jordan en or n’était pas disponible, malheureusement… Quand la police devient revendeur de Nike, adidas ou Reebok, tout le monde est content !

Le sneaker addict pourra pousser le vice jusque dans sa salle de bain. Comment ? Avec ces savons versions Air Jordan, Air Max, adidas Superstar ou encore Nike Huarache.La sneaker n’est plus simplement une basket. Elle inspire bien plus que les créateurs de mode. Les graphistes s’en donnent aussi à cœur joie. En témoigne le récent travail de l’artiste Filbury qui avait transformé des adidas ZX Flux, des Air Max ou encore des Nike Mag, leur donnant un visage de chien, d’arme ou de cœur. Ici, c’est votre salle de bain qui risque d’être bien inspirée. La compagnie Come Clean a imaginé des savons à l’image de multiples paires de baskets. Montre-moi ton savon je te dirais quelle paire de sneakers tu portes.