Nike Air stab

La sneaker a vu le jour pour la première fois en 2006 à l’occasion des 4 ans de la team de sport automobile de Michael Jordan dont les couleurs était justement le noir, le bleu et le blanc. Dans cette nouvelle version, le fameux logo Mars Blackmoon sur le flanc arrière, une des grosses spécificités du modèle n’est plus là. Pour le reste, la version 2017 reste fidèle à son ainée hormis une tonalité de bleu qui semble plus claire (ce qui est peut-être dû aux photos).La sortie de la Air Jordan 4 « Motorsports » est prévue le 26 mars aux USA qui devrait également sortir sur Nike.com en Europe à 190€. La sneaker sera aussi disponible en petites tailles.Mesdames, si vous êtes plus adeptes des tons neutres que des couleurs catchys des précédentes « Pink Oxford » et « Smokey Blue » Nike a concocté pour vous la nouvelle Air Max 95 « Sail/Light Bone ».

La sneaker possède un upper de plusieurs tonalités crème nuancé par un midsole blanc et fini par une semelle extérieure gum. Le branding Nike brodé sur le côté arrière à des contours noir, ce qui lui donne du relief et une importance particulière en ce qui concerne le design de la chaussure.Les Nike Air Max 95 « Sail/Light Bone » sont maintenant disponible chez des retailers comme Titolo ou Snkrs à partir de 170€.Après nous avoir présenté son trio premium de LunarCharge en suède, le géant Nike est de retour avec sa fameuse silhouette pour un tout nouveau coloris.Trouvant son inspiration dans une itération de la Air Max 90 pour son coloris, cette LunarCharge est dotée de la teinte « Infrared« . Une base blanche est ici jumelée à des touches de noir, de gris et de rouge. Cette dernière édition retrouve son look familier fait de néoprène et de mesh. Elle s’orne également des oeillets emblématiques de la Nike Air Max 90 et de la semelle Lunarlon venant perfectionner la paire.

La LunarCharge « Infraded » est dès à présent disponible sur le web-store du détaillants EXCLUCITY au prix de 154 euros.Après avoir travaillé sur les Lebron Solider X, le designer John Elliott repart sur une collaboration avec Nike et plus précisément avec le département NikeLab avec lequel il a dévoilé durant la Fashion Week Hommes de New York une Vandal High, une paire souvent portée par le designer durant ses années lycée.La sneaker sortie dans les années 80 affiche une silhouette High qui rappelle la Nike Dunk High et un strap stabilisateur au niveau de la cheville, élément qui plaisait aux basketteurs de l’époque. Des composants auxquels les deux parties ont ajouté un style moderne avec un look minimaliste avec une empeigne en cuir suédé et des coloris quasiment monochromatiques noir et gris.